Les enfants

La place de la parole, du dialogue, au cours de la maladie.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ninha-G
Messages : 35
Inscription : ven. 16 avr. 2010 15:10
Localisation : Région lilloise

Les enfants

Message par Ninha-G »

J'avais fait un gros message car ma fille ne tient absolument pas compte de ma maladie ni m^eme de mes interventions chirurgicales dès lors qu'elle a besoin que je fasse le taxi (elle a 16 ans 12). J'avais bien expliqué tout ça mais à al suite d'une fausse manoeuvre (que je n'ai pas comprise) tout a été effacé. J'y reviendrai plus tard...
Et vous ? Comment vos enfants (moi, ils sont grands : 23 ans et 16 ans 1/2) acceptent ils les limites que vous pose votre maladie ?

Je reviendrai poser des détails plus tard. Là je n'ai pas le courage de recommencer surtout que la cadette m'a "chié dans les bottes" aujourd'hui !

yvonne
Messages : 435
Inscription : sam. 23 août 2008 17:30

Re: Les enfants

Message par yvonne »

J'ai un fils de 24 ans. Il communique peu, et n'a jamais parlé avec moi de ma maladie. Mais je sais par personne interposé
qu'il s'inquiète. J'évite d'en parler devant lui, pourqu'il ne se fasse pas de soucis. Mais il est vrai, qu'il ne se rend pas compte
de ce que je vis. Quelques fois je me dit "tant mieux".
N'hésite pas à leur rappeller que tu as besoin de calme et repos.
Ils doivent aussi apprendre à se débrouiller tout seul, même si nous les aimons plus que tout.
Cette crise va passer, ne t'enerve pas...
Yvonne

Avatar de l’utilisateur
Piou
Messages : 3191
Inscription : lun. 1 févr. 2010 18:54
Localisation : Normandie

Re: Les enfants

Message par Piou »

Bonjour Ninha,
Ma fille est aujourd'hui un peu ma confidente (elle a bientôt 24 ans), mais j'essaye de l'épargner sur certains détails de la maladie. Il est vrai que quand elle avait 16 ans, je n'aurai pas eu le même rapport car elle était vraiment "pénible" (crise de l'ado oblige). Ne te fais pas de soucis, ça passera ! elle doit être triste de tout ça, mais ne trouve pas les moyens de l'exprimer...
Bise
Chris

"Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant ! Joan Baez"

Avatar de l’utilisateur
sylvie
Messages : 605
Inscription : mer. 26 nov. 2008 21:20
Localisation : bas rhin

Re: Les enfants

Message par sylvie »

les filles c'est C O M P L I Q U é, maladie ou pas, c'est dans leur nature.
moi, j'explique les règles à mon fils de 21 ans et ma belle-fille de 19 ans...pour 2 jours . ils sont atteints d'amnésie partielle...comme tous les jeunes : LEUR programme est prioritaire, sont centrés sur eux-mêmes et sur leur nombril; normal apparemment d'après les psys...
parcontre, règle à respecter, quand ça ne va pas ils se DEBROUILLENT.
un peu vexés, mais on n'en meurt pas (d'après les mêmes pys) : la frustration leur serait bénéfique.
Exprime-toi clairement...et concentre-toi sur toi : en phase de hamacothérapie, on ne me dérange pas; sinon, ok pour le taxi. l'ère étant à l'écologie, les transports en commun ont le vent en poupe !
enfin, moi, quand la coupe déborde, je m'exprime, mais sans crier, ça remet les idées en place.
dernier espoir : la pièce rapportée miracle, dont l'influence miracle irradie la vie familiale(is, si j'ai testé), y a plus qu'attendre Cupidon ..ou aider le destin, gag !
bonne soirée et surtout relativise, ta santé est plus importante, deviens un peu égoiste...
ciao

Avatar de l’utilisateur
Ninha-G
Messages : 35
Inscription : ven. 16 avr. 2010 15:10
Localisation : Région lilloise

Re: Les enfants

Message par Ninha-G »

Pffffff ! Maintenant c'est prise de bec pour l'argent : en grosses difficultés financières, je ne peux m'acheter ni certains traitements naturels (auxquels je tiendrais pourtant), ni soutien-gorge adapté à la prothèse, ni perruque ou turban.
Mais Mademoiselle fait une colère parce que lui refuse 110

yvonne
Messages : 435
Inscription : sam. 23 août 2008 17:30

Re: Les enfants

Message par yvonne »

Coucou Ninha
T'inquiète pas, nos jeunes sont tous pareilles, il ne le sont pas méchants... c'est juste qu'ils ne
réalisent pas toujours la gravité de ce qui nous arrive. Une maman est éternelle, elle ne peux pas être malade...
J'ai moi même m'y beaucoup de temps à accepter la maladie et l'âge de ma mère. J'ai continuer à la voir en forme, jeune,active.
Laisse du temps à tes enfants pour qu'il comprenne ton désarroi, ta douleur physique et morale. Essaye de ne pas te disputer, mais
expliquer que malheureusement ont ne fait pas toujours tout ce qu'on veux, qu'il y a des imprévus financiers qui nous bloquent et c'est aussi cela devenir adulte, que de les accepter. Enfin, facile à dire ! LOL mon fils partis en république tchèque à Prague, m'appelle au bout de 3 jours, ça CB marche plus. Maman assume et couvre le compte.. que faire d'autre. J'ai eu beau me fâcher et rouspeter (fallait bien qu'il rentre)
Bise
Yvonne

Avatar de l’utilisateur
Ninha-G
Messages : 35
Inscription : ven. 16 avr. 2010 15:10
Localisation : Région lilloise

Re: Les enfants

Message par Ninha-G »

Oui Yvonne. Ca n'est pas uniquement par rapport à ma maladie en fait. Mais j'ai du mal à accepter qu'un festival semble plus important que mes soins et mon confort.
On en doit pas avoir les mêmes priorités...

Avatar de l’utilisateur
Vic85
Messages : 11
Inscription : jeu. 10 févr. 2011 15:21
Localisation : Vendée

Re: Les enfants

Message par Vic85 »

Ma mère a eu un cancer du sein quand j'avais 25 ans (j'en ai 38) et nous l'avons appris avec ma soeur pas hasard, car ma soeur cherchait le livret de famille dans les papier de ma mère et elle est tombée sur les papiers de l'hôpital ... elle m'appelle en panique en espérant s'être trompée sur ce qu'elle avait vu ! 2 heures après elle passait son permis qu'elle a raté comme on peut l'imaginer. J'ai été très en colère après ma mère, car elle nous a caché sa maladie et ses souffrances, elle nous a fait croire qu'elle partait avec sa copine en vacances pendant 1 mois (ce qu'elle faisait souvent) et a coupé ses cheveux car elle trouvait que ca faisait plus jeune !! grrr je m'en veux encore aujourd'hui car je n'ai rien vu ! elle avait perdu du poids, coupé ses cheveux, elle était fatiguée, et certainement triste et je n'ai rien vu !!!!

Egoiste ! ouii c'est certain je l'étais, mais n'en voulez pas trop à vos enfants car ils vous croient indestructibles, vous êtes toutes des super mamans qui ne tombent jamais malades dans l'esprit des enfants, ce n'est pas possible ni même envisageable.
En fait j'ai pris conscience que ma mère n'était pas immortelle et qu'elle était aussi fragile et depuis nos rapports ont vraiment changé du tout ou tout, je suis plus à l'écoute de mon entourage maintenant, je prends soin de mes proches.

Avatar de l’utilisateur
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 7788
Inscription : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: Les enfants

Message par Nicole M-F »

Très intéressant Vic ce que tu partages ici...Merci de l'avoir fait.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

janou
Messages : 1021
Inscription : dim. 5 déc. 2010 19:12

Re: Les enfants

Message par janou »

Oui Merci Vic
Si tu savais comme ton témoignage me fait du bien et m'aide, je ne reviendrais pas sur toute l'histoire.... mais vois-tu j'ai été opérée le 31 /08/2010 et depuis, le 06/09/2010 je n'ai plus revu ma fille.... la fuite, le prétexte, l'indifférence je ne sais mais tu vois c'est dur et je comprends mieux que les jeunes ne réagissent pas comme nous et que peut-être pensait-elle que j'étais invulnérable.... ! peut-être que cela va la faire grandir et se prendra-t-elle en charge, j'étais toujours là pour pallier à ses problèmes Merci VIC de m'avoir ouvert les yeux! MERCI
Je t'embrasse trés trés fort..... (Pas trés protocolaire)
Janou!

Avatar de l’utilisateur
Vic85
Messages : 11
Inscription : jeu. 10 févr. 2011 15:21
Localisation : Vendée

Re: Les enfants

Message par Vic85 »

Je suis contente si j'ai pu t'aider, encore aujourd'hui c'est compliqué d'en parler avec ma mère, mais on se soigne ! :)

Ce qui a facilité les choses aussi c'est que je suis devenu maman à mon tour et là c'est comme si je voyais clair d'un seul coup ! ta fille aura aussi un déclic à un moment et tu verra elle reviendra vers toi ! c'est dur de grandir !

je t'embrasse aussi très fort - AH BAS LE PROTOCOLE

Avatar de l’utilisateur
GIGI
Messages : 1254
Inscription : dim. 18 mars 2007 13:39
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Les enfants

Message par GIGI »

Ningha,

J'ai 3 enfants, avec le plus jeune, j'ai toujours parlé de ma maladie , il a toujours voulu savoir et c'est informé (il a maintenant 30 ans), les 2 autres mon ainé de 39 ans et ma fille 33 ans évitent le sujet, se sont forgés une carapace, mais je sais qu'il se font du soucis, ont peur et cherchent à se protéger.

Par contre, face à la maladie et à mes '' repos forcés", ils ont appris à se responsabiliser et à se prendre en charge.

Je pense qu'il faut que tu sois ferme sur ce point là, car toi aussi, tu dois te protéger et te reposer.

Je respecte leurs choix...mais je sens leur amour.
Bisous
Gigi
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis l'on rencontre des être qui donnent un sens à la vie.
(Brassa)

Zayou
Messages : 2
Inscription : ven. 5 mars 2021 14:16

Re: Les enfants

Message par Zayou »

Bonjour je vous rejoins depuis aujourd'hui sur le forum , on m a diagnostiqué des microcalcifications ACR4 et je dois faire une macrobiopsie du coup je ne sais pas si je dois en parler à mes enfants de 20 et 24 ans ,j'ai tellement peur je ne sais plus quoi faire . Merci d'avance de votre aide .

Avatar de l’utilisateur
Mamiette
Messages : 2457
Inscription : dim. 8 juil. 2018 09:10

Re: Les enfants

Message par Mamiette »

Bonjour Zayou
Tout d'abord sache que nous comprenons très bien ton désarroi et ton inquiétude et nous essaierons de t'accompagner lors de ces examens autant que tu le souhaites.
Que dire à tes enfants ?
Il n'y a pas une réponse simple et unique à te donner.
Chacune de nous s'est comportée selon son propre caractère, l'entourage dans lequel elle vivait, le caractère des personnes proches, les liens établis entre les uns et les autres et aussi certaines circonstances qui ont pu l'amener à parler plus ou moins rapidement de son problème.
Lorsque j'avais passé une mammographie qui a amené mon radiologue a suspecté un souci et à me dire, revenez à 17 h pour une biopsie, il s'est trouvé que ma fille s'est arrêtée à la maison car elle était en déplacement professionnel et s'arrêtait nous faire un petit coucou....c'est le destin qui a voulu qu'elle arrive juste à ce moment précis et du coup elle a tout de suite été au courant de mon souci....sinon je ne l'aurais pas alertée avant de savoir les résultats de la biopsie.
Ma fille avait 32 ans.... l'âge, la maturité, la sensibilité....de nos enfants pour entendre notre inquiétude sont sans doute importants aussi.
Le comportement le plus courant est d'attendre de connaître les résultats afin de ne pas inquiéter inutilement ses proches.
On peut toujours abordé la situation en restant assez évasive, en précisant qu'on doit faire un contrôle et surtout éviter les mots qui effraient.
Nous avons plusieurs cas de visiteuses du forum qui ont été rassurées par les résultats de la biopsie et tant que tu ne connais pas les tiens garde espoir.
Courage à toi.
Je t'embrasse
Mamiette
Gérer la maladie, c'est avant tout, gérer ses émotions.

Avatar de l’utilisateur
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 7788
Inscription : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: Les enfants

Message par Nicole M-F »

Zayou...Bonjour et re-bienvenue😉
Mamiette a raison, chaque famille a sa propre "écologie relationnelle ".
Certains enfants, jeunes ados ou adultes, vivront mal d'avoir été tenus à l'écart de l'inquiétude naissante de leurs parents, ici de leur maman.
D'autres, plus habitués à être le centre des préoccupations de leurs parents que d'être soutiens, auront peut-être du mal à rentrer dans un autre rôle, celui de "soutenants" ou "d'accompagnants" sur la route qu'il faudra peut-être empreintée.
Je voudrais ajouter, que la crainte qu'on peut avoir de partager une "alerte cancer", est aussi, je crois, le reflet, de nos propres craintes. En taisant auprès de nos proches, le parcours de diagnostic, n'envoyons-nous pas le message, que la situation est "grave"...ou potentiellement grave?
On ne tairait pas de la même manière un bilan cardiaque pour suspicion d'insuffisance cardiaque.
Or, nous sommes si nombreuses ici réunies, pour dire à celles qui nous rejoignent, combien les traitements font leurs preuves, combien les choses sont devenues gérables...
Zayou, bien sûr, tu n'en es pas là et tu es en attente d'un possible diagnostic. Ai envie de te demander : de quoi as-tu envie ou besoin? Cela t'aiderait-il de partager ton inquiétude avec tes grands enfants? Ecoute ta petite voix intérieure 😉 Fais- ce qu'elle te suggère ?
A bientôt de te lire à nouveau.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Répondre