Dure période

Partagez ici ce qui peut-être ne trouve pas sa place dans un autre forum.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
jonquillette
Messages : 117
Inscription : sam. 16 mars 2019 23:29
Localisation : Centre

Dure période

Message par jonquillette »

Bonjour à toutes,

Je venais vous lire de temps en temps, les traitements m'ont occupé, et tout est terminé maintenant depuis fin décembre.
J'étais sereine, jusque là tout allait bien, mais la période de confinement et de covid, à laquelle nous sommes confrontées, commence à devenir pesante. J'ai lu que vous aussi vous aviez des angoisses. Et toutes ces histoires de déconfinement, avec ceux qui ont droit ou pas, et encore plus anxiogène.
Pour ma part, je suis inquiète, car j'ai ressenti des décharges électriques et brulures début avril, dans mon sein opéré au mois de septembre, et je pense que c'était un peu enflé, par la suite ça a disparu, mais j'ai eu des douleurs dans le dos comme des courbatureset ne peux pas prendre d'anti-inflammatoires. Je croyais le covid arrivé, mais j'ai pas eu d'autres symptomes. Du coup de suis hyper stressée, comme j'ai des métas osseuses, j'ai vu ma radiothérapeuthe, qui n'a rien constaté au niveau du sein, mais j'ai une prise de sang demain avec les marqueurs ! ah làlà quelle angoisse. Je ne sais pas si le tamoxifène joue sur l'humeur, mais qu'est-ce que je broie du noir, j'ai peur de cette mort. De plus j'ai pas vu mon fils depuis un mois, ce qui me stresse encore plus, peur de ne pas le revoir. J'ai l'impression d'être en prison et de perdre 2 mois de ma vie pour rien, enfin si ça nous protège de ce virus, mais c'est dur, je vois l'été arriver et ne pas en profiter. Comment faites-vous pour gérer le stress ? avez vous des astuces ? Est-ce que l'hormonothérapie joue sur votre humeur ?
Merci et à bientôt
Jonquillette

Avatar de l’utilisateur
Marjijane
Messages : 6174
Inscription : jeu. 12 févr. 2009 21:59
Localisation : Nancy en Lorraine

Re: Dure période

Message par Marjijane »

Que dire Jonquillette ? Tout ce que tu ressens se comprend et on en est toutes plus ou moins au même point.
Moi, en tous cas, je n’ai pas d’astuce pour gérer tout ça. Je m’efforce juste de me concentrer sur le moment présent et de repousser au lendemain, jour après jour, les questions et pensées qui font peur. Par moments, ça marche...un peu.

Je t’embrasse.
Marjijane
« Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option » (Bob MARLEY)

Avatar de l’utilisateur
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 8005
Inscription : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: Dure période

Message par Nicole M-F »

Jonquillette..Tout est anxiogène en ce moment...plus que jamais. Le pauvre Tamoxifène n'y est pas forcément pour grand chose.
Nos inquiétudes, notre mal-être, et surtout celui de celles d'entre nous qui sont en traitement, sont nourries plusieurs fois par jour de journaux télévisés où l'on ne nous parle que du nombre de morts du Covid19, ou de lits de réanimation en nombre insuffisant...
Des personnes mourraient avant le Covid: et meurent tous les jours de beaucoup d'autres pathologies que ce virus. Ou simplement parce que le grand âge a épuisé leurs réserves. Des lits de réa sont très largement occupés...tout au long de l'année ...Sauf que cela ne fait pas la une quotidienne des journaux et que non confinées nous pouvons distraire nos angoisses auprès de ceux qu'on aime ou en faisant un petit tour à l'extérieur.

Comment
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Carrie
Messages : 212
Inscription : sam. 27 juil. 2019 15:04
Localisation : Cahors

Re: Dure période

Message par Carrie »

Bonsoir jonquillette

Nous vivons une période très anxiogène et cela va durer assez longtemps ...je n’ai pas de solution miracle mais j’essaie de me raisonner car on ne peuT pas vivre dans la peur pendant encore plusieurs mois...en faisant très attention y a pas de raison de l’attraper ..pour le tamoxifene j’en prend depuis presque deux mois et j’ai pu constater des changements d’humeur je pense que ça joue....alllez courage !!!!!! Bises

Avatar de l’utilisateur
Mamiette
Messages : 2554
Inscription : dim. 8 juil. 2018 09:10

Re: Dure période

Message par Mamiette »

Bonjour Jonquillette.
Tu avais fait ton entrée sur le phare au printemps dernier avec ce joli pseudo fleuri.
Je viens de relire tes premiers posts et je suis contente de voir que tu as mené à bien ton rude combat. Contente donc d'avoir de tes nouvelles.
Lorsqu'on apprend cette terrible nouvelle du cancer, on ne cesse de nous seriner de rester confiante et de garder espoir car on guérit maintenant de cette maladie....
Par contre, actuellement, on nous prédit la pire des conclusions si ce nouveau et méchant virus nous atteint car nous avons peut être passé le cap de la soixantaine ou faisons partie des personnes fragilisées par des soucis de santé.
Alors, oui, le stress nous envahit avec son lot d'effets secondaires dont douleurs et blocages de toutes sortes font partie. Et c'est bien humain, tout ça.
Perso des douleurs et des inflammations sur le sein j'en ai beaucoup ressenti, par épisode depuis que j'ai été opérée. D'après un radiologue c'était une manifestation dont ce plaignait beaucoup de patientes. Tous les médecins consultés se sont montrés assez impuissants pour soulager ce phénomène.
J'espère que tu seras rassurée par ta prise de sang et que tes CA15/3 seront corrects. Reviens nous le dire.
Bonne journée
Je t'embrasse.
Mamiette
Gérer la maladie, c'est avant tout, gérer ses émotions.

jonquillette
Messages : 117
Inscription : sam. 16 mars 2019 23:29
Localisation : Centre

Re: Dure période

Message par jonquillette »

Bonjour,

Merci pour vos messages, effectivement vous avez toutes raison tout est anxiogène en ce moment, et pas facile de zapper, tout est centré sur ce COVID. Bon, mes résultats sont bons, toujours les lymphocytes en dessous depuis la chimio, apparemment c'est normal. Ca me rassure, maintenant pour ces douleurs, il faut que j'essaye de me détendre et essayer de m'occuper l'esprit. Ca se trouve j'ai attrapé le covid avec mes courbatures, comme on entend tout et son contraire. C'est bizarre, pourtant, j'ai de l'occupation, je fais des puzzles, de la généalogie, j'ai mon chien, un peu de cuisine, le jardin et la couture de masques ! mais quand je suis dans une période d'angoisse, je n'arrive à rien, impossible de me concentrer, de m'occuper, en fait ce qui me manque, c'est les amis, la famille, en plus j'habite la campagne assez isolée. Finalement ceux qui habitent en appartement, sont à l'étroit mais voit peut-être plus de monde bouger par la fenêtre, et nous à la campagne, on a l'espace, mais personne qui bouge, pas de voitures. Enfin, on va continuer, restons positive. Je vais peut-être vous paraître trop curieuse, avez-vous des conjoints, des enfants et comment conciliez-vous votre vie de famille ? Trouvez-vous votre conjoint ou enfants trop attentionnés, trop protecteurs ? Est-ce que vous ressentez le besoin d'être seules parfois, ou au contraire vous avez besoin d'être entourées ? Parlez-vous de votre cancer avec d'autres personnes que sur le forum ? Excusez-moi d'être un peu curieuse, j'espère ne pas vous blesser
Bonne soirée à toutes.

Avatar de l’utilisateur
Mamiette
Messages : 2554
Inscription : dim. 8 juil. 2018 09:10

Re: Dure période

Message par Mamiette »

Ton questionnement Jonquillette va trouver écho chez beaucoup d'entre nous.
Comme pour toi, dans mon village on n'entend plus que le chant des oiseaux.
Dans notre quotidien de malade on alterne entre ce besoin d'être entourée, choyée, comprise et parfois au contraire qu'on "nous lâche les baskets'.
L'important c'est de trouver un équilibre tant pour nous même que pour notre entourage.
Un mari prévenant, deux filles adorables forment un trio sur lequel je peux compter sans faille. Issue d'une famille nombreuse, je suis devenue le centre d'intérêt principal et pas un jour sans un coucou de l'un ou de l'autre, ce qui me permet de ne jamais me sentir seule.
Mais je réserve à mes amies du phare mes ressentis de la maladie. Il est difficile de faire comprendre nos protocoles à ceux qui ne vivent pas cette maladie.
On vit toutes des hauts et des bas. En parler sur le forum cela fait tellement de bien.
Je t'embrasse.
Mamiette
Gérer la maladie, c'est avant tout, gérer ses émotions.

Répondre