C’est sans précédent » : un essai clinique a fait disparaître le cancer

Prothèses mammaires, prothèses capillaires, soutiens-gorges adaptés, etc...

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Lautrecôtédumiroir
Messages : 125
Inscription : lun. 15 mars 2021 15:35
Localisation : Landerneau

C’est sans précédent » : un essai clinique a fait disparaître le cancer

Message par Lautrecôtédumiroir »

Article lu dans "la Voix du Nord"

Ca ne concerne pas le cancer du sein mais c est tellement plein d espoir!!! Je voulais vous en faire part.
Nicole peux peut-être nous en dire davantage ??? Nous comptons toutes toujours sur ses explications éclairées 🤗.

Début de l article :

"Bien que l’on ignore à ce stade si les patients sont définitivement guéris (le cancer peut-il revenir?), tous les spécialistes interrogés appellent à reproduire cet essai.
« Je crois que c'est la première fois que cela se produit dans l'histoire du cancer. » Le docteur Luis A. Diaz Jr. du Memorial Sloan Kettering Cancer Center, n’en revient toujours pas. Avec d’autres médecins, il a publié un article dimanche dans le New England Journal of Medicine à propos d’un essai clinique mené sur 18 patients atteints d’un cancer colorectal.
Pendant six mois, ces 18 patients ont reçu une dose de dostarlimab toutes les trois semaines. Ce médicament, à 11 000 dollars la dose, « démasque les cellules cancéreuses, permettant au système immunitaire de les identifier et de les détruire », explique le New York Times.

Le cancer a disparu
Les résultats décrits sont stupéfiants : ces 18 malades semblent avoir été totalement guéris. Plus aucune trace du cancer n’est détectable aux examens, y compris IRM. « C’est sans précédent », abonde le Dr Alan P. Venook, spécialiste du cancer colorectal à l'Université de Californie à San Francisco, au New York Times. Cerise sur le gâteau : aucun effet secondaire important n’a été observé.
Bien que l’on ignore à ce stade si les patients sont définitivement guéris (le cancer peut-il revenir ?), tous les spécialistes interrogés appellent à reproduire cet essai.

Un médicament qui existe en France
Le dostarlimab est connu en France sous le nom de Jemperli. Il est indiqué pour le traitement des patientes adultes atteintes d’un cancer de l’endomètre, récidivant ou avancé. En octobre 2021, la Haute autorité de santé a émis un avis défavorable à son remboursement par la Sécurité sociale.
Les autorités sanitaires mettaient alors en avant « l’absence de données comparatives robustes », « le caractère très préliminaire des données d’efficacité disponibles », ou encore « une prise de risque plus importante que pour les médicaments dont l’efficacité est fondée ».
"Ils ne savaient pas que c était impossible, alors ils l ont fait ! " Mark TWAIN

Avatar de l’utilisateur
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 8005
Inscription : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: C’est sans précédent » : un essai clinique a fait disparaître le cancer

Message par Nicole M-F »

Bonjour Delautrecôtédumiroir,
Je comprends ton enthousiasme.
Cet article sorti dans la presse généraliste et professionnelle est apparu dans mes "alertes cancer".
Le titre un peu "racoleur" m'avait un peu dérangée vu le peu de patients traités.
Un peu familière des rouages de la course à la publication, j'essaie de poster ce qui me paraît validé de manière classique par des essais randomisés, entamés ou à venir.
Je ne connais rien sur ce médicament qui semble être un anticorps...et fait donc . partie des traitements d'immunothérapie sur lesquels tant d'espoirs reposent.
Espérons que l'approche testée sur le cancer colorectal pourra être utilisée un jour pour le cancer qui nous concerne .
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar de l’utilisateur
Mamiette
Messages : 2554
Inscription : dim. 8 juil. 2018 09:10

Re: C’est sans précédent » : un essai clinique a fait disparaître le cancer

Message par Mamiette »

Espoir de chaque patient atteint du cancer....que celui-ci disparaisse définitivement. C'est sans doute le cas pour beaucoup. J'ai pas mal d'exemples autour de moi de personnes qui ont eu un cancer il y a des décennies et qui ont un âge avancé maintenant sans qu'à aucun moment on ne reparle de leur cancer. Ce sont ces exemples d'ailleurs qui m'avaient permis lors de mon cancer primitif d'accepter avec confiance les protocoles proposés et de croire aussi fort à la guérison certaine de mon cancer. Lors de ma visite annuelle à l'automne 2017, la gynéco me dit. Tout est parfait, la prochaine fois cela fera plus de dix ans, on pourra dire que vous êtes guérie. Quelques mois plus tard, j'apprenais que j'avais un cancer métastatique et que c'était bien une récidive du cancer du sein.
Alors, peut on parler de guérison ?, de rémission ?....
Bien sûr je ne veux nullement inquiéter les amies qui entrent dans un protocole de soins actuellement. Les cas de guérisons dont j'ai parlé précédemment sont toujours autour de moi et vieillissent paisiblement et même activement.....alors, accrochons-nous toujours à Espoir et Vie ...mais restons vigilantes et soucieuses de poursuivre régulièrement les contrôles annuels.
Comme disait une grande amie du Phare. "Prendre une assurance, ne provoque pas un accident".
Mamiette
Gérer la maladie, c'est avant tout, gérer ses émotions.

Répondre