Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos)

Canalaire, lobulaire, in situ, infiltrant, etc... ?

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5300
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos)

Message par Nicole M-F » sam. 14 avr. 2007 14:38

Souvent des tumeurs impalpables diagnostiquées lors d'un dépistage systématique. La fréquence de ces formes non palpables est environ de 20% à l'heure actuelle.
Ces cancers peuvent être intracanalaires (à l'intérieur du canal qui amène le lait au mamelon) ou intralobulaires (à l'intérieur des lobules qui secrètent le lait maternel), et on les appelle "in situ" parce qu'ils n'ont pas envahi les tissus voisins.

Pour les tumeurs infiltrantes de moins de 1cm, l'attitude après chirurgie locorégionale, dépend du caractère des cellules:
- bien différenciées (proche des cellules normales) et si hormonodépendantes, la chimiothérapie peut être évitée et une hormonothérapie proposée.
- peu différenciées (ayant perdu la pluspart des caractéristiques des cellules normales), et en l'absence de récepteurs hormonaux, une chimiothérapie ajuvante ( après l'intervention chirurgicale) sera proposée, seule exception parfois avec les femmes très âgées.

Pour les cas intermédiaires, c'est l'état du ganglion sentinelle ou des ganglions axillaires prélevés, qui déterminera le choix des oncologues. Seuls 3% des ganglions se révèlent atteints, avec ce type de tumeur infiltrante.

Les cancers intacanalaires ou intralobulaires, appelés in situ, que certains considèrent comme des pré-cancers, ne présentent en principe pas de risque de dissémination métastatique, et ne nécessitent en principe pas de chimiothérapie.
Ils sont souvent traités par tumorectomie quand un territoire très limité du sein est atteint. Une radiothérapie peut être également indiquée.
Toutefois lorsqu'ils sont associés à des micro-calcifications particulières souvent associées à des cancers intracanalaires et s'étendant à l'ensemble du sein, une mastectomie peut être proposée, suivie de reconstruction par chirugie plastique.
Le risque de métastases est à peu près nul dans les cas ci-dessus mais le risque d'un cancer contro-latéral est environ de 15%, réduit, semble-t-il à 5% avec la prise de Tamoxifène.

Le taux global de guérison pour ces cancers infracliniques et in situ est de l'ordre de 90%

Ces informations en cours d'élaboration seront complétées régulièrement.
Modifié en dernier par Nicole M-F le sam. 14 avr. 2007 20:11, modifié 2 fois.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
Ifritounette
Messages : 2
Enregistré le : dim. 1 avr. 2007 14:22
Localisation : Normandie

Message par Ifritounette » sam. 14 avr. 2007 18:32

Cou

Avatar du membre
Christine
Messages : 1656
Enregistré le : mer. 28 févr. 2007 13:49
Localisation : Paris

intra canalaire

Message par Christine » mer. 2 janv. 2008 08:35

Nicole, je viens de relire ton post,
Comme d'habitude tu nous expliques clairement ce qui nous arrive.
Le 31, j'ai vu mon onco, j'avais été convoquée .
Mon truc était intra cana laire "fort" il veut me faire passer le test génétique, bref j'ai eu chaud, car un intra canalaire peut devenir infiltrant s'il n'est pas pris à temps, cela je ne savais pas ....
Bref, c'est grace au Paget que l'intra canalaire a été decouvert je crois.

Voilà les dernières nouvelles;
Christine

Avatar du membre
sylvie
Messages : 605
Enregistré le : mer. 26 nov. 2008 21:20
Localisation : bas rhin

traduction contro-latéral svp

Message par sylvie » mer. 3 déc. 2008 18:08

rebonjour, je suis concernée par la dernière catégorie, ce qui me semble pas trop mal après tout. parcontre, contro-latéral, ca signifie bien risque de l'autre côté, sur l'autre sein ? en fait, je vais avoir une irm à ce sujet bientôt, avant mastectomie..et je suis surtout très curieuse, enfin j'aime bien être informée, comme on dit chez nous en ALsace, ça fait moins vilain défaut, gag !
bonne soirée et à bientôt

unjour
Messages : 113
Enregistré le : mar. 26 avr. 2016 21:33

Re: Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos

Message par unjour » mer. 8 juin 2016 18:01

Merci nicole pour toutes ces infos........je suis un peu plus eclairee
entre la 1ere radio suspecte, la macrobiopsie, la pose du fil de fer, les scintigraphies et puis finalement l operation, je n ai aucun document, ni rapports, ni radios,rien du tout... le centre a tout garde et a priori ne rendra rien........ce qui fait que je choppe les infos ,un peu comme elles viennent, mais ne les integre pas forcement bien, sous le coup des emotions.
la 1ere radiologue m a parle de pre cancer......deja j en faisais toute une montagne.
ensuite mon generaliste m a prescrit different examens en faisant allusion a un adenocarcinum,ensuite quand j ai recu le protocole de soin de prise en charge a 100%, il est note "cancer du sein".
Le chirurgien qui m a recu aujourd hui a parle dans son dictaphone de"carcinum in situ"......m a precise que les 2 ganglions retires n etaient pas atteints......et que de toutes facons sur l operation on m a tout retire........dans ce cas je comprends pas tres bien pourquoi je dois passer a la radiotheraphie tous les jours pendant 5 semaines........de la prevention surement.......comme quoi faut jamais etre sur de rien.........malgre tout je m estime heureuse!!

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5300
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos

Message par Nicole M-F » mer. 8 juin 2016 22:50

Unjour, plutôt encourageant tout ce que tu nous dis! Radiothérapie? un sûr moyen de "stériliser" les lieux d'exérèse et leurs alentours.
Reste confiante, ça va aller!
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Rombis29
Messages : 17
Enregistré le : jeu. 30 nov. 2017 10:55

Re: Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos

Message par Rombis29 » dim. 3 déc. 2017 21:38

Une tumeur non palpable de 14x10 millimètres (carcinome Canalaire Infiltrant), non palpable ni par la patiente, ni par le médecin traitant et non plus par la chirurgienne, peut-elle est considérée comme infraclinique ?

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5300
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Re: Les cancers infracliniques et les cancers in situ (infos

Message par Nicole M-F » mar. 5 déc. 2017 05:03

Bonjour Rombis29
A partir du moment où aucun signe clinique (auscultation/palpation) ne permet de diagnostiquer Un cancer du sein, mais que seules des images le révèlent, le terme d'infraclinique reste approprié.
Certains cancers du sein comme les cancers lobulaires sont très difficilement cliniquement détectables même ayant atteint une taille supérieure à ce que tu évoques.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Répondre