Suite des événements.

Chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, herceptine et leurs éventuels effets secondaires ou indésirables...

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Rombis29
Messages : 17
Enregistré le : jeu. 30 nov. 2017 10:55

Suite des événements.

Message par Rombis29 » sam. 24 févr. 2018 08:57

Bonjour à toutes, je viens vous apporter quelques nouvelles de ma maman, qui pour rappel s’est faite opérée d’un CCI de 15mm, sans gg attein, limites saines, hormonodependant (100% œstrogènes et 90% progestérone), HER2 négatif (après contrôle FISH car équivoque).
Elle arrive à sa dernière semaine de radiotherapie (une petite plaie en dessous le sein d’apres le médecin mais rien de grave, pas de brûlures).
Elle a reçue hier sa prescription d’hormonotherapie ça sera donc du Letrozole pendant 5 ans.
Le médecin lui a parler surtout des bouffées de chaleurs et des douleurs articulaires mais qui devraient être faibles car l’osteodensitometrie était normale sans signe d’osteoporose.
Ma mère n’a eu AUCUN effet liées à sa ménopause (bouffées de chaleurs, douleurs, sécheresse,...) est-ce que cela peut indiquer que le traitement va bien être supporté ?
Merci pour vos réponse.
Et courage à vous toutes dans ce parcours !!

Avatar du membre
JOSY28
Messages : 158
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

Re: Suite des événements.

Message par JOSY28 » sam. 24 févr. 2018 19:06

Bonjour Rombis
Pour répondre à ta question, mon oncologue m'avait dit : si vous n'avez pas eu de bouffées de chaleur pendant la
ménopause vous n'en aurez pas avec Femara (Letrozole).
Je n'ai pas eu d'effets secondaires (à part le poids) pendant environ 2 ans, mais depuis j'ai des douleurs articulaires surtout
dans les chevilles et à l'épaule et de temps en temps des bouffées de chaleur que je ne supporte pas bien car c'est bien
souvent lorsque je ne suis pas chez moi. Au vue de la notice concernant les effets secondaires je n'ai pas grand désagrément.
Pour la sécheresse oui effectivement j'ai la peau très sèche, je mets du lait de toilette.
Mais chaque personne est différente . Tu auras d'autres avis et tu pourras de faie une idée plus précise.
Bon week end
Josy

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5063
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Suite des événements.

Message par Nicole M-F » sam. 24 févr. 2018 20:36

Rombis29.. bonsoir...
J'ai connu ici et ailleurs tous les cas de figure.Des femmes ayant connu des ménopauses sereines supportant plus ou moins bien les antiaromatases tels le letrozole et l'inverse. Pourquoi ne pas encourager ta Maman à commencer ce traitement avec confiance puisqu'elle a la chance d'être hormonodépendante.
Et même si elle devait avoir quelques effets indésirables , pas du tout systématiques ou obligatoires, son corps s'habituera.
Bien chaleureusement.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
Piou
Messages : 2149
Enregistré le : lun. 1 févr. 2010 18:54

Re: Suite des événements.

Message par Piou » dim. 25 févr. 2018 10:02

Bonjour Rombis,
Je pense qu'il ne faut pas anticiper les effets secondaires, qu'elle n'aura peu être pas. Et tant bien même, il faut voir ce traitement comme une chance de pouvoir en bénéficier et non comme une épreuve.
Néanmoins, si il s'avérait qu'elle ait quelques effets secondaires, ce n'est pas insurmontable. Les bouffées de chaleur disparaissent au bout d'un moment et des possibilités de soulager les douleurs articulaires existent.
Confiance
Bien à toi
Chris

"Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant ! Joan Baez"

Arianelle
Messages : 532
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Re: Suite des événements.

Message par Arianelle » dim. 25 févr. 2018 22:11

Bonsoir Rombis

J’étais également hormonodépendante à 100%, on m’a prescrit une hormonothérapie qui n’est pas le Letrozole mais le Tamoxifène.

J’avais pris peur en lisant la notice et en entendant les potentiels effets secondaires décrits par mon oncologue. Nos amies du Phare m’avaient rassurée, tous les effets secondaires ne sont pas obligatoires et quand bien même il y en aurait quelques-uns, cela vaut tellement la peine quand tu regardes les études scientifiques. Je n’ai eu aucune bouffée de chaleur, ou si peu.

Que ta maman commence sereinement son traitement, en cas d’effets secondaires sévères, son oncologue saura ajuster.

Douce nuit
Aie confiance !

Répondre