Nouvelles classifications complémentaires du cancer du sein

Canalaire, lobulaire, in situ, infiltrant, etc... ?

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5223
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01
Localisation : Val-de-Marne

Nouvelles classifications complémentaires du cancer du sein

Message par Nicole M-F » mar. 19 juin 2012 14:24

Résumé de l'article publié ce jour dans le Quotidien du Médecin, d'après un entretien avec le Dr Espié, centre des maladies du sein à l'Hôpital Saint-Louis (en tous points similaire à l'exposé fait le 15 juin à la journée scientifique à laquelle j'ai assité).

Toujours avec l'objectif que nous puissions mieux comprendre ce que l'on nous dit en terme de diagnostic et de traitement!!

La version classique depuis 2002 de la classification des cancers du sein TNM, repose sur 3 grands paramètres, la taille, le statut ganglionnaire et le statut métastatique de la tumeur. Pour l'envahissement ganglionnaire, elle reconnaît les adénopathies détectées à l'examen clinique ou radiologique, ainsi que celles retrouvées après l'étude anapathologiques (gangion sentinelle ou produit du curage axillaire et micrométastases éventuelles).
Un T0 est un cancer in situ, les tumeurs métastatiques recevant un stade IV.

Cette classification reste d'actualité mais on y ajoute des classifications moléculaires.
On détecte donc aussi, les récepteurs hormonaux et différentes protéines, qui vont donner aux tumeurs un profil différent et donc nécessiter une approche de traitemenst différente aussi.
L'idée est de mieux évaluer le profil évolutif des tumeurs du sein.

Nouvelles classifications qui s'ajoute à TNM:

Type luminal A: récepteurs hormonuax aux estrogènes et à la progestérone, sans surxepression de HER2. Le Ki67 ( marqueur d eprolifération cellulaire) est bas, tout comme le grade histologique. Tumeur considérée comme de bon pronostic.

Type luminal B: récepteurs hormonaux aux estrogènes, mais peu ou pas à la progestérone. Grade histologique 2, avec un Ki67 plus marqué vers 15 à 20%.
Elles surexprimùent parfois HER2.
Le pronostic est un peu moins bon que pour les cancers luminaux A.

Tumeurs basales: dite triple négative (pas de récepteurs hormonaux et pas d'HER2), souvent de grade 3, avec un Ki élevé. Sont considérées comme plus agressives et nécessitant un traitement approprié.

Tumeurs ne surexprimant pas les récepteuts aux estrogènes, mais exprimant HER2, grade histologique élevé, avec un Ki67 volontiers élevé, qui peuvent bénéficier d'une thérapie ciblée par le trastuzumab, (Herceptine) qui permet de couper la boucle de prolofération de la surexpression HER2.


Désormais, l'entité cancer du sein étant démembrée, l'évaluation du pronostic et le choix thérapeutique ne se fondent plus seulement sur la taille de la tumeur et l'envahissement ganglionnaire mais aussi sur les marqueurs moléculaires qui tempèrent la classification TNM.
Le but est de proposer le traitement le plus adapté et de permettre une désescalade thérapeutique dans les tumeurs de très bon pronostic et à l'inverse de proposer des thérapies plus agressives et plus ciblées dans les tumeurs de moins bon pronostic.
Ainsi une petite tumeur de moins de un cm, mais triple négative, relève aujourd'hui d'une chimiothérapie et d'un traitement par trastuzumab. Par contre une tumeur de plus grande taille mais de type luminal A pourra être traitée que par radiothérapie, alors qu'auparavant une chimiothérapie aurait sans doute été proposée.
On attache aussi davantage d'importance maintenant à la taille de la tumeur par rapport à celle du sein.


Je complèterai sur le fil traitements, les grandes orientations initiales du traitement local et du traitement adjuvant.

Bonne journée à chacune.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Arabesque
Messages : 574
Enregistré le : lun. 8 nov. 2010 10:30

Re: Nouvelles classifications complémentaires du cancer du s

Message par Arabesque » mar. 19 juin 2012 14:48

Merci Nicole pour toutes ces informations

j'avais découvert cette classification Génomique sur un article de l'institut curie
Arabesque
----------------

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Répondre