parler de son cancer

La place de la parole, du dialogue, au cours de la maladie.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
finoux
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 08:03

parler de son cancer

Message par finoux » sam. 22 août 2015 23:16

Bonsoir,
J'ai été opéré cet été, je vais commencer la radiothérapie bientôt. Je suis professeur des écoles et directrice. Je ne ferai bien sûr pas la rentrée ( ce que j'ai eu beaucoup de mal à accepter) mais je comptais rencontrer l'équipe pour leur signaler que je serai absente deux, trois mois. Mais je ne sais pas quoi leur dire exactement. Si je dis la vérité, tout le monde le saura rapidement car j'habite un petit village où ça parle beaucoup et je ne suis pas sûre d'être capable d'assumer. Je suis un peu perdue, j'ai besoin de votre aide. Merci beaucoup.

Avatar du membre
mona
Messages : 455
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Re: parler de son cancer

Message par mona » dim. 23 août 2015 05:22

Bonjour,
Pour ça je pense que chacun réagit suivant sa propre personnalité , perso j'habite aussi dans un village et je n'ai rien caché
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Avatar du membre
Piou
Messages : 2137
Enregistré le : lun. 1 févr. 2010 18:54

Re: parler de son cancer

Message par Piou » dim. 23 août 2015 09:24

Bonjour Finoux

Pourquoi ne pourrais tu faire la rentrée ? Certes, les séances de radiothérapie peuvent effectivement être difficile a plannifier car tous les jours... mais si tu peux adapter tes horaires et les avoir le soir... si cela est possible bien entendu. Je connais quelques amies qui n'ont pas arrêté leur activité professionnelle même pendant des séances de chimio. Alors, maintenant si tu as récupéré de ton opération et que ton médecin n'est pas opposé.. pourquoi pas ? Cela règlerait le questionnement que tu te poses quant à cacher ou non ce que tu vis actuellement.
Chacun réagit différemment devant la maladie, mais pour ma part, je n'ai jamais chercher à cacher quoi que ce soit et la première personne qui a été mise au courant était ma responsable hierarchique que j'ai prévenu après avoir été informé par téléphone sur mon lieu de travail que j'avais un cancer. Cela ne m'a pas nuie, bien au contraire...
Alors, fais selon ton ressenti, les personnes que tu as en face de toi et le besoin que tu as ou pas d'en parler...
Bien à toi
Chris

"Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant ! Joan Baez"

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5043
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: parler de son cancer

Message par Nicole M-F » dim. 23 août 2015 11:53

Bonjour à nouveau Finoux!
J'ai déplacé ton post sur ce fil, plus approprié me semble-t-il à ta question.
Je rejoins l'amie Piou, ne peux tu demander à planifier tes séances de radiothérapie en fin de journée.
je fais partie de celles qui n'ont pas arrêté leurs activités professionnelles, non par héroïsme (LOL) mais parce que travailler normalement me paraissait essentiel.
Personnellement je n'ai rien dit à mon entourage professionnel. Je ne voulais pas que mes relations avec les uns ou les autres changent...
Et tout le monde a assumé comme un seul homme que ma nouvelle coupe de cheveux (perruque) adopté avant même le début de la chimio,était "super"!

Mais effectivement tout cela est si personnel....
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

finoux
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 08:03

Re: parler de son cancer

Message par finoux » dim. 23 août 2015 12:57

J'aurais adoré continuer à travailler mais pour moi ça va être trop compliqué : mes horaires,l'éloignement de la clinique (trajet beaucoup plus long en soirée), fatigue de la journée avec les élèves. Je crois vraiment plus raisonnable de m'arrêter le temps de la radiothérapie. Et puis les médecins et mon entourage ne m'a pas vraiment laissé le choix. Je vais essayer de mettre à profit ces cinq semaines pour penser à moi : passions, sport..

Arianelle
Messages : 520
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Re: parler de son cancer

Message par Arianelle » lun. 24 août 2015 00:38

Bonsoir Finoux

Un témoignage récent pour faire écho à ta situation.

J’ai été opérée le 21 juillet dernier (mastectomie) et j’ai repris le boulot le 21 août. Je ne suis pas encore au top de mes capacités physiques antérieures, mais l’intellect est ok, cela va le faire comme on dit.

Je n’ai pas prévenu tout le monde, sauf quelques proches au boulot, et jusque-là c’est plutôt une bonne solution. C’est une question très très personnelle.

Pour la RT, je n’ai pas prévu de m’arrêter de travailler, sauf si le corps ne suit vraiment pas. En revanche j’ai négocié un peu de flexibilité horaire pour suivre le traitement. Peux-tu en faire autant ? Es-tu très éloignée de ton centre de traitement RT ? En as-tu discuté avec ton équipe médicale ?

Que tous les petits montres rentrent bien !
Aie confiance !

finoux
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 6 août 2015 08:03

Re: parler de son cancer

Message par finoux » mer. 26 août 2015 21:37

Bonsoir,
Je ne ferai pas la rentrée,c'est décidé et finalement je suis plutôt sereine avec la décision. Le travail plus la radio plus les séances de kiné cela ferait des journées très longues et fatigantes. En plus j'ai une vraie gêne sous le bras qui me fait mal au cours de la journée. J'ai tout préparé pour la rentrée et maintenant je vais m'occuper de moi.
Et dans environ deux mois je reprends en pleine forme.

A bientôt

Avatar du membre
mona
Messages : 455
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Re: parler de son cancer

Message par mona » jeu. 27 août 2015 06:58

Tu as raison de penser avant tout à toi .
Pour la gène sous le bras je crois qu'il faut un peu de patience , j'ai été très génée après l'opération en février et maintenant presque plus (juste certains jours), la kiné a aidé......et le temps....
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Répondre