Une annonce délicate

La place de la parole, du dialogue, au cours de la maladie.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Arianelle
Messages : 532
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Une annonce délicate

Message par Arianelle » mer. 1 juil. 2015 21:53

Bonsoir

Ce soir, on vient de me diagnostiquer un cancer du sein.

Au même âge, on a diagnostiqué la même chose à ma mère il y a 30 ans. Elle est décédée 10 ans plus tard. J’ai bien l’intention de durer beaucoup plus longtemps !!

Mon frère unique s’est beaucoup impliqué dans le suivi thérapeutique de ma mère. C’était dur, vraiment dur.

Mon père est également mort d’un cancer à 49 ans.

Je n’arrive pas à trouver les mots pour lui annoncer, j’ai très peur de réveiller chez lui de vieilles douleurs.

Auriez-vous un conseil ?

Merci
Aie confiance !

Avatar du membre
Marjijane
Messages : 4590
Enregistré le : jeu. 12 févr. 2009 21:59

Re: Une annonce délicate

Message par Marjijane » mer. 1 juil. 2015 22:25

Un conseil, non, mais je peux te dire comment j'ai fait.
Pour ma mère qui avait 80 ans et dont la mère était décédée d'un cancer du sein à 59 ans, j'ai demandé à son amie de toujours de venir. L'idée était qu'après l'annonce elle ait quelqu'un d'autre que moi pour en parler et libérer son émotion. Elle a accusé le coup, mais son amie et moi avons pu amortir un peu le choc.
Pour mes 4 frères et ma soeur j'y suis allée franco et leur ai dit, sans fioritures : "Voilà, j'ai un cancer du sein. Je vous en parle tout de suite parce-que je ne veux pas qu'on chuchote dans mon dos. Je vais être bien soignée, dans le meilleur centre spécialisé de la région et la vie va continuer. Je suis toujours la même personne, alors soyez avec moi comme vous l'avez toujours été. Si vous voulez des précisions, des nouvelles, ou juste en parler, adressez-vous directement à moi et je ferai de même avec vous". Ils ont très bien compris et ça c'est passé comme je le voulais. Même chose avec mes amis. Même démarche aussi avec les enfants de mon entourage, en choisissant, bien sur, des mots à leur portée.

Et puis j'ai très vite senti que c'est à nous de mettre les autres à l'aise par rapport à notre maladie. Sinon ils sont très angoissés, ont peur d'être maladroits et risquent de s'éloigner faute de savoir comment se comporter.

Je t'embrasse.
Marjijane

Charlie Brown : "Un jour, nous allons tous mourir, Snoopy !"
Snoopy : "Exact, mais tous les autres jours, nous ne mourrons pas."

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5063
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Une annonce délicate

Message par Nicole M-F » mer. 1 juil. 2015 23:00

Arianelle, je comprends tes craintes.
Il me semblerait important de dire à ton frère clairement ce qui t'arrive mais avec immédiatement un élément de taille: les traitements parce qu'ils sont désormais ciblés -on connaît bien mieux qu'avant les spécificités des cellules cancéreuses, loin d'être toutes identiques- sont beaucoup plus efficaces qu'avant, parce que mieux adaptés à chaque patient. Parfois une étude génomique d'un fragment de la tumeur permet même de connaître en détail le profil des cellules cancéreuses prélevées et d'évaluer la nécessité de tel ou tel traitement.


Des molécules comme les taxanes n'existaient peut-être pas du temps de la maladie de ta Maman ou de celle de ton père. L'Herceptine dans les cas de HER2+++ a complètement révolutionné les soins de certains cancers, car elle ne se donne pas que pour le cancer du sein.

Au fait, il serait peut-être intéressant que tu demandes à ton oncologue si une recherche de mutation génétique de BCRA1 ou 2 pourrait être valable pour toi. Dans les histoires familiales de cancer du sein ou de l'ovaire (3 personnes en ligne directe atteintes), cette recherche devenue assez banale est parfois conseillée.

Ton frère sera à tes côtés pour cette bataille mais dis lui bien que les armes ont beaucoup évolué mais que ta volonté a besoin de sa confiance.

A bientôt.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

mamie79
Messages : 8
Enregistré le : dim. 28 juin 2015 07:54

Re: Une annonce délicate

Message par mamie79 » jeu. 2 juil. 2015 06:31

Moi j'ai appris mon cancer il y a 12 jours et sur le moment pareil que toi comment l'annoncer a mes 3 filles (38, 35 et 30 ans) et a ma maman de 87 ans, l'annonce etait delicate auswi car ma cousine germaine est decedee d'un cancer du sein a 40 ans et mon pere d'un cancer du colon a 60 ans
Pour mes filles je leur ai dit des le le demain en leur explquant tout et en leur disant que je les informerais de tout, car leur peur etait que je leur cache des choses essentielles
Pour ma maman je l'ai fait hier apres avoir eu mon rdv avec gygy, donc je ne duis pas trop rentre dans les deatails et j'ai passe tout un moment avec elle en lui disant qu'en 25 ans les traitements avaient bien evolues
Voila je veux en parler librement, ce n'est pas contagieux, ce n'est pas une maladie honteuse, mes collegues de travail sont au courant aussi
Voila pour mon experience a moi

Arianelle
Messages : 532
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Re: Une annonce délicate

Message par Arianelle » dim. 12 juil. 2015 04:01

Bonsoir

Annonce faite, moment étonnant.

Mon frère, auquel je n’ai rien caché, a accusé le choc, avec bravoure et tact. Il va m’accompagner pour l’hospitalisation, c’est courageux de sa part et j’apprécie. Il me reste à gérer mes neveux/nièces qui sont encore petits. Je les informerai après l’opération sauf s’il n’y a aucun traitement complémentaire.

Pour mon environnement amical et professionnel, quelle rigolade ! J’ai reçu un accueil plutôt empathique, sans méchanceté mais avec parfois un peu de mauvaise évaluation de la situation. Je cite :

«Cela se soigne bien maintenant » « Ce n’est pas grave » « Ma mère, ma tante, ... a eu ça aussi,..»

Il n’y a pas de réaction malsaine mais un décalage certain entre ma perception du niveau de risque de la situation (un cancer ce n’est quand même pas rien ) et la vision de mon entourage.

je sur réagis probablement un peu.

Douce nuit
Aie confiance !

Avatar du membre
Marjijane
Messages : 4590
Enregistré le : jeu. 12 févr. 2009 21:59

Re: Une annonce délicate

Message par Marjijane » dim. 12 juil. 2015 07:30

Non, tu ne sur-réagis pas. Ce sont tes amis et collégues qui se rassurent eux-mêmes tout en essayant maladroitement de te rassurer toi. Ça part d'une bonne intention mais, si tu ne veux pas entendre trop d'âneries, n'hésite pas à mettre gentiment les choses au point. Comment ? En répondant, par exemple, à qui te dit, comme je l'ai entendu "Un cancer du sein ! Ce n'est plus rien de nos jours !" " Ah bon ! Hé bien je ne te le souhaite quand même pas"
C'est bien et très précieux que tu puisses compter sur le soutien de ton frère. Et ça l'aidera, lui aussi.

Je t'embrasse
Marjijane

Charlie Brown : "Un jour, nous allons tous mourir, Snoopy !"
Snoopy : "Exact, mais tous les autres jours, nous ne mourrons pas."

Avatar du membre
mona
Messages : 461
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Re: Une annonce délicate

Message par mona » dim. 12 juil. 2015 07:37

Je pense comme Marijane que les gens veulent se rassurer eux mêmes et je dois dire que cela me crispe également.....tout comme ceux qui me disent "pourtant tu as bonne mine"
J'ai tendance à répondre : "oui cela se soigne mais avec des traitements souvent contraignants"
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5063
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Une annonce délicate

Message par Nicole M-F » dim. 12 juil. 2015 15:37

Bonjour Arianelle,
En termes d'annonce de cette maladie, ce sont souvent la peur et la crainte qui habitent nos proches et nos moins proches que nous recevons en retour. Donc il faut y être préparée et prendre les choses au second degré.
Ton frère a la réaction idéale, empathie et présence.
Je reste persuadée qu'il n'est pas nécessaire de faire part à tous de cette rencontre avec le cancer.
Personnellement et je l'ai déjà dit ici, j'avais fait le choix de la taire à tous ceux que je côtoyais professionnellement, à l'exception d'un cadre infirmier auquel j'avais dû faire appel en pleine séance de travail alors que mon redon s'était mis à fuir et que j'avais dû annoncer une pause inopinée(!)....bien qu'active plusieurs après-midi par semaine en milieu de soignants, personne n'a deviné que la nouvelle coupe de cheveux était en fait une perruque indispensable pendant la chimio, ni qu'il se passait quoi que ce soit de spécial pendant la durée des traitements.
En fait cela m'aidait à dédramatiser toute l'aventure.
Bon courage à toi, et nous on est là, et on comprend:)
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
zelie
Messages : 156
Enregistré le : lun. 17 nov. 2014 12:48

Re: Une annonce délicate

Message par zelie » mar. 14 juil. 2015 15:16

Bonjour à toutes
C est curieux comment chacun reagit face à la maladie...Je me demande parfois si j ai une vision juste de mon cancer car j'ai en effet toujours cherché à le dédramatiser. Moi aussi j'ai eu droit à des réflexions du style ça se soigne bien maintenant'mais plutôt que me déranger, ces remarques me convenaient.Ma soeur un jour semblait en revanche tellement triste que cela me derangeait.Je lui ai carrément remonté le moral!Pour moi donc 8l est plus encourageant d entendre des remarques qui dedramatisent.En revanche il m est difficile d entendre sans sourciller:oui mais toi tu n as pas eu de chimio sous entendu tu ne sais pas ce que c'est. ..Toute maladie grave est une epreuve .Sans doute, pour avoir connu des operations chirurgicales serieuses dans ma jeunesse-et qui se sont bien terminees ai-je gardé une sorte de confiance...Le pire c'est que moi aussi je serai du genre à dire 'Oh mais ça se soigne bien-tu vas t en sortir'...Sans mesurer ma maladresse...Je crois que tout est question de nuance et chacun à sa façon de reagir...J'ai tout de même perçu parfois une forme de fuite ou de pitié chez certains et ça oui c'est désolant.

Arianelle
Messages : 532
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Re: Une annonce délicate

Message par Arianelle » jeu. 16 juil. 2015 22:16

Bonsoir

J’ai choisi d’informer de la situation, de vive voix, une quinzaine de personnes, des très proches et d’autres au boulot ou je dois donner une explication pour une inhabituelle absence en juillet et août. Je ne souhaitais pas que mes très proches et ces personnes l’apprennent par la bande.

Pour beaucoup d’autres, j’ai juste indiqué que je devais subir une intervention chirurgicale et que je serai de retour fin août. Peut-être pas très courageux de ma part mais je ne suis pas certaine qu’ils aient la maturité nécessaire pour absorber l’information cancer.

Je ne souhaite pas aller plus loin, nous verrons la situation après l’opération et selon la suite des traitements.

Après, beaucoup des personnes que j’ai informées me disent de « prendre soin de moi ». J’avoue ne pas bien comprendre. Je n’ai pas l’intention de ne pas me soigner. Je n’ai pas l’intention de déprimer. Je n’ai pas l’intention d’arrêter ma vie, autant que faire se peut.
Comment comprenez-vous le « prendre soin de moi » ?

Merci d’avance
Aie confiance !

Avatar du membre
mona
Messages : 461
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Re: Une annonce délicate

Message par mona » ven. 17 juil. 2015 04:33

Arianelle a écrit :Bonsoir

J’ai choisi d’informer de la situation, de vive voix, une quinzaine de personnes, des très proches et d’autres au boulot ou je dois donner une explication pour une inhabituelle absence en juillet et août. Je ne souhaitais pas que mes très proches et ces personnes l’apprennent par la bande.

Pour beaucoup d’autres, j’ai juste indiqué que je devais subir une intervention chirurgicale et que je serai de retour fin août. Peut-être pas très courageux de ma part mais je ne suis pas certaine qu’ils aient la maturité nécessaire pour absorber l’information cancer.

Je ne souhaite pas aller plus loin, nous verrons la situation après l’opération et selon la suite des traitements.

Après, beaucoup des personnes que j’ai informées me disent de « prendre soin de moi ». J’avoue ne pas bien comprendre. Je n’ai pas l’intention de ne pas me soigner. Je n’ai pas l’intention de déprimer. Je n’ai pas l’intention d’arrêter ma vie, autant que faire se peut.
Comment comprenez-vous le « prendre soin de moi » ?

Merci d’avance

oui, prendre soin de soi dans le sens penser à soi, à ses propres désirs , ne plus se "sacrifier"
la première fois que j'ai vu mon oncologue , elle m'a dit " trop sur les épaules , et depuis trop longtemps........quelque part nous autres femmes avons tendance à un peu "nous" oublier pour prendre soin des autres
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Avatar du membre
Marjijane
Messages : 4590
Enregistré le : jeu. 12 févr. 2009 21:59

Re: Une annonce délicate

Message par Marjijane » ven. 17 juil. 2015 08:20

"Prends soin de toi" : on me le dit souvent et ce sont, en général, des personnes très proches qui savent bien que je fais tout, et depuis longtemps, pour tenir l'affreux en respect.
Je le prends donc comme une attention affectueuse, ou amicale, selon les cas. Je ne crois pas que ça signifie "suis bien ton traitement" mais, que ça a, comme le dit très bien Mona, un sens bien plus large, et que c'est un encouragement à s'écouter soi-même, à organiser sa vie comme on le souhaite, et à tout faire pour se sentir sereine malgré tout.

Alors, les filles, je vous le dis de tout coeur, moi aussi : prenez bien soin de vous.
Marjijane

Charlie Brown : "Un jour, nous allons tous mourir, Snoopy !"
Snoopy : "Exact, mais tous les autres jours, nous ne mourrons pas."

Répondre