La fuite en avant des autres.

La place de la parole, du dialogue, au cours de la maladie.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
JOSY28
Messages : 158
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

La fuite en avant des autres.

Message par JOSY28 » ven. 12 déc. 2014 17:31

Coucou
J'ai l'impression que depuis que j'ai annoncé que j'avais un cancer du sein on me fuit, comme si ça allait
leur sauter dessus.
Je ne parle pas de mon mari et de mes enfants, mais des amies et certaines relations.
Au départ je me suis dit, c'est parce que tu vois peut être les choses en noire etc..... et j'ai demandé
à mon mari ce qu'il en pensait et il m'a dit "oui tu as raison".
Je pense mieux comprendre les personnes qui n'en parle pas.
Pour le moment trop de préoccupations mais le tri va être vite fait , bien fait.
Avez-vous ressenti la même chose que moi ?

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5043
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: La fuite en avant des autres.

Message par Nicole M-F » ven. 12 déc. 2014 18:23

Bonsoir Josy,
Je n'ai pas personnellement vécu cela mais en ai souvent entendu parler.
D'un autre côté en y réfléchissant, je n'ai guère parlé de ce qui arrivait...Professionnellement, j'ai fait le choix de ne pas en parler. Je ne souhaitais pas voir ceux pour qui ou avec qui je travaillais, changer d'attitude, ou peut-être même perdre confiance dans ma capacité à gérer les missions pour lesquelles je m'étais engagée auprès d'eux (statut indépendant).
De même pour les relations non affectives.
Ayant eu la chance de très bien supporter mes traitements, certains n'ont jamais su que j'avais été sous chimio ou radiothérapie. D'autres l'ont appris quand tout était fini...Ce qui est drôle c'est que je travaillais essentiellement en milieu soignant! :)
Pour les proches, les amis intimes aucun souci. De la bienveillance, mais pas d'apitoiement, ce que je n'aurais pas supporté, un petit appel les veilles de chimio pour me dire "on pensera à toi demain", mais de décevant, vraiment rien.
Cependant je vois des femmes qui me disent "à croire que d'un seul coup je suis devenue tabou". Donc cela doit effectivement arriver, et je comprends combien cela doit être frustrant et troublant.

Je pense qu'il faut peut-être un peu excuser certains comportements, lorsqu'en fait les gens fuient parce qu'ils ne savent pas quoi dire. Certains ont peur...que cela leur arrive aussi, non par contagion, mais juste peur que le mauvais sort se rapproche d'eux!

Ne vas pas trop vite en besogne à barrer des noms sur ta liste d'amis! Donne un peu de temps à ceux auxquels tu tiens. Ils vont peut-être te surprendre.

Bonne soirée à toi et bon week-end pas trop venteux j'espère.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
JOSY28
Messages : 158
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

Re: La fuite en avant des autres.

Message par JOSY28 » ven. 12 déc. 2014 18:50

Merci pour ta réponse.
Bonne soirée

Avatar du membre
Marjijane
Messages : 4567
Enregistré le : jeu. 12 févr. 2009 21:59

Re: La fuite en avant des autres.

Message par Marjijane » ven. 12 déc. 2014 22:47

Josy, le mot cancer fait peur et désarçonne beaucoup de gens. La plupart du temps ce n'est pas hostile, mais une sorte de fuite parce-qu'ils se sentent impuissants et ne savent pas quoi dire. Un bon ami a apporté des fleurs dans ma chambre d'hôpital la veille de l'opération avec un mot super-gentil puis s'est "barré" pour ne surtout pas me rencontrer. Il prenait règulièrement de mes nouvelles mais jamais directement.

Tu verras qu'avec le temps les vrais ami(e)s apprivoiseront leurs peurs et sauront revenir vers toi.

Tu vas sans doute être étonnée que je te dise ça, mais j'ai découvert, peu à peu, que c'est à nous d'aider les autres à trouver la bonne attitude. Notre façon d'être et de parler leur permet, ou non, de vaincre leurs craintes, et de pouvoir se comporter normalement avec nous.

Et puis il nous faut aussi bien comprendre que notre entourage le plus proche, le plus aimant, souffre vraiment beaucoup de nous voir malades. Peut-être, parfois, plus que nous-mêmes qui sommes en plein combat. Ça semble paradoxal, mais, pour avoir vécu les deux situations, je peux vraiment le dire. Et là encore, c'est à nous de faire attention à eux. Souvent ils font tout pour nous aider, quitte à s'épuiser. Souvent ils dorment mal et sont tristes et inquiets mais ils le cachent. Tout le monde trouve normal tout ce qu'ils font, et personne ne prend de leurs nouvelles alors qu'ils sont aussi en plein désarroi. Ils ont besoin de soutien aussi, et le plus fort, le plus important, c'est le nôtre.

Je n'ai pas dit à tout le monde que j'avais un cancer, et, avec une perruque bien adaptée j'ai mystifié plein de gens. Mais, avec mes proches, j'ai toujours parlé franco. Je ne voulais pas qu'on murmure dans mon dos. Je leur ai dit que j'étais toujours la même personne qui aimait les mêmes choses et avait les mêmes rêves qu'avant. Ça a bien débloqué et normalisé les choses.

Maintenant il peut toujours rester quelques imbéciles qui ne veulent rien savoir ni comprendre et qui font des réflexions insupportables. Ceux là, il faut les éviter, c'est tout.

Tu découvriras sans doute, Josy, que certaines personnes sont formidables. Tu vas faire de belles rencontres, tisser des liens très forts. On a parfois de belles surprises à travers une telle épreuve. Il ne faut pas les rater.

Je t'embrasse,
Marjijane

Avatar du membre
JOSY28
Messages : 158
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

Re: La fuite en avant des autres.

Message par JOSY28 » ven. 12 déc. 2014 23:33

Merci pour ta réponse.

Avatar du membre
Christine
Messages : 1656
Enregistré le : mer. 28 févr. 2007 13:49

Re: La fuite en avant des autres.

Message par Christine » sam. 13 déc. 2014 04:25

Tu sais en2004 j'ai essayé de cacher que j'étais malade et je continuais à travailler.
Je me suis vite rendu compte que personne n'était dupe et l'entourage commentait par derrière.
Lors de ma récidive j'étais en arrêt vraiment impossible de travailler, ceux qui m'approchaient étaient et sont toujours empathiques et délicats.
Les vrais amis le restent et les autres n'ont aucune importance .
Bon courage tu verras vite qui sont tes amis, et ici l'amitie est essentielle.
Bises
Christine

Avatar du membre
zelie
Messages : 156
Enregistré le : lun. 17 nov. 2014 12:48

Re: La fuite en avant des autres.

Message par zelie » sam. 13 déc. 2014 12:34

Bonjour à toutes!

Dire ou ne pas dire?telle est la question...

Pour ma part, je l'ai dit à beaucoup de monde...Et de plus, j'ai été confrontée à une situation particulière: ma fille de 15 ans avait posté un statut sur facebook(ah la la...Ce facebook...) pour m'encourager, le jour de l'opération.Même si cela partait sans doute d'un bon sentiment, tout en étant certainement une manière de communiquer avec ses copines, et de participer à cette mode particulière que sont ces statuts, je lui ai dit que ce n'était pas correct de sa part car ce sujet était d'ordre privé...Mais le 'mal' était fait..Je n'avais pas du tout anticipé ce genre de situation.J'aurais dû la mettre en garde...Et comme je suis prof dans un collège, pas mal d'élèves ont été mis au courant....
Des collègues m'ont rapporté leurs questions, ils se demandaient quand j'allais revenir, ce que j'avais exactement...Bref, les rumeurs commençaient à circuler.
De retour au collège, après mon opération, et dans l'attente des rayons, j'ai décidé , pour mettre fin aux diverses maladies qu'on me prêtait, de leur annoncer la couleur:
' j'ai un cancer du sein, j'ai été opérée, vous voyez, je vais plutôt bien,et je vais à présent subir une radiothérapie donc je vais être absente quelques temps'.Certains ont posé des questions,j'y ai répondu, en général, les élèves ont eu des réactions positives, me souhaitant bon courage.Un ado de 3eme m'a dit:Ca doit être dur quand même...(l'hôpital où je reçois les rayons est à 50km de mon collège, donc difficile de jongler avec mon emploi du temps...)
Voilà...Les adultes ont eu des réactions bienveillantes..Mais certaines m' ont un peu étonnée:Oh ma pauvre...Mais je voyais que cela partait d'un bon sentiment.Des réactions dont il vaut mieux rire que pleurer: Ah, ben, tu vois, tu as fini par l'avoir ton cancer! dit sur le ton de l'humour,par mon frère car j'avais régulièrement des examens à faire dus à mes sempiternels kystes, fibro adénomes, micro calcificaions...J'avoue que je craignais toujours l'annonce d'un cancer...Ou encore:à force d'en avoir peur, tu l'as attiré! (un autre membre de ma famille!) Ces maladresses expriment selon moi un malaise face à ma maladie...Je me suis dit: peut-être que moi aussi, j'aurais été maladroite...Je ne leur en ai pas voulu...Je pense qu'à partir du moment où on dit qu'on est malade, on doit s'attendre à diverses réactions.Et si on me fuit eh bien,c'est que l' amitié n'est pas si fiable que cela...Je crois que la réaction que j'ai préférée a été celle de mon père:C'est super qu'on te l'ait découvert à ce stade! Voilà mon expérience...A présent, je suis tout de même plus discrète...
Passez une bonne journée!Bises!
Zélie

Avatar du membre
chocolat64
Messages : 155
Enregistré le : lun. 13 août 2012 13:55

Re: La fuite en avant des autres.

Message par chocolat64 » mer. 17 déc. 2014 10:03

Bonjour Josy,
Si tu permets , je te donne mon avis basé sur mon expérience vécue.
C'est vrai le cancer nous fait peur mais il terrorise notre entourage, pas notre foyer, mari et enfants nous voient tous les jours, ils ne fabulent pas, il connaissent la réalité et y font face avec nous mais les autres: frères, sœurs, amis, voisins... ne savent comment se comporter et pour se préserver s'effacent.
C'est ce que j'ai vécu . J'ai 2 sœurs dont je suis proche mais lors de mon épisode cancer (mastectomie + chimio + rayons) elles ont pratiquement disparues de la surface de la terre, faisant le minimum syndical de la téléphonie. Elles qui avant m’appelaient pratiquement une fois par semaine ne prenaient plus le téléphone qu'un fois tous les mois voire tous les 2 mois avec toujours la même excuse: oh.. je pense que tu es très fatiguée alors je ne préfère pas t'appeler. Comme si je n'avais pas la force de répondre aux appels ou aux sms !
Pas non plus de prises de nouvelles de mon compagnon ou de mes filles (16 et 18 ans à l'époque) alors qu'une semaine avant ma première chimio et dans le même service d'oncologie, ma belle-mère (la mère de mon homme et donc la grand-mère de mes filles) dont nous étions très proches et qui habitait dans notre rue décédait d'un lymphome.
Ça m’a beaucoup déçu, il m'a fallu du temps pour comprendre et maintenant encore j'ai quelques réticences envers elles, ce n'est plus comme avant, au fond de moi je leur en veux encore.
Le point positif de la maladie, c'est qu'il y a aussi de bonnes surprises: des amis qui se rapprochent, qui font preuve de beaucoup d'attention. Heureusement qu'il y a ça pour contrebalancer !!
J'ai remarqué que souvent ceux qui se rapprochaient avait déjà une expérience de cette maladie, ils ont eu des personnes de leur famille malades et n'ont pas peur, ce qui n'était pas le cas de mes sœurs. Et je pense que moi aussi si je n'avais jamais été malade j'aurai pu me défiler face à un proche malade de peur de faire de bourdes, de peur de le fatiguer, de peur de ne savoir quoi lui dire...
Allez courage, essaie d'être indulgente avec ceux qui t'évitent, ils ne savent pas que c'est justement l'occasion de vivre avec toi quelque chose d'immense, de partager avec toi des instants riches en émotions et ils loupent tout ça ! tant pis pour eux !!
Bise

Avatar du membre
JOSY28
Messages : 158
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

Re: La fuite en avant des autres.

Message par JOSY28 » jeu. 18 déc. 2014 15:35

Merci les filles, j'ai donc été opéré mardi , tout c'est bien passé , je suis de retour à la maison, maintenant attendons les
résultats de l'anapath, j'ai RV le 13 Janvier.
Amicalement

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5043
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: La fuite en avant des autres.

Message par Nicole M-F » jeu. 18 déc. 2014 15:48

A bientôt Josy. on attend tes résultats avec toi.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
Piou
Messages : 2137
Enregistré le : lun. 1 févr. 2010 18:54

Re: La fuite en avant des autres.

Message par Piou » jeu. 18 déc. 2014 18:57

Toujours long et pénible cette attente
On est avec toi
Bises
Chris

"Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant ! Joan Baez"

Répondre