Les addictions liées aux traitements des douleurs

Partagez ici ce qui peut-être ne trouve pas sa place dans un autre forum.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Pipelette42
Messages : 348
Enregistré le : jeu. 7 juil. 2016 09:19

Les addictions liées aux traitements des douleurs

Message par Pipelette42 » dim. 10 sept. 2017 15:57

Bonjour à toutes.
J'ai repris le cours de ma formation de moniteur éducateur dans un CSAPA (centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie).
Aussi en faisant des recherches concernant l'addiction à la codéine et aux opiacés pour une usagère et en collaboration avec l'infirmière du centre voilà ce qui a retenu toute mon attention :
Je me suis rendue compte que je ne suis passée pas loin moi même de l'addiction à la codéine. Mon médecin m'a prescrit du Tramadol 100mg à 6 comprimés/j (anti douleur) et le tussipax (codéine) comprimés 10 mg 4 à 6 comprimés/jours (un anti tussif) qui ne doivent jamais être prescrit ensemble. (je ferai passer le lien de nos recherches à Nicole en privé)
Soit une dose journalière de codéine
Du coup je change de généraliste car celui ci m'a prescrit des anti dépresseurs et anxiolitiques alors que mes angoisses, palpitations et autres symptômes étaient dû au manque et au sevrage sec (j'ai arrêté radicalement tout traitement anti douleur après ma dernière chimio)...
Je vais suivre les directives du CSAPA où je bosse pour arrêter mes traitements en cours doucement et retrouver un médecin généraliste digne de ce nom !
En attendant j'ai rdv avec le médecin addictologue qui bosse sur mon centre pour border médicalement cet arrêt des traitements et bien sur en parler avec mon onco à ma prochaine visite.
Ceci est mon expérience et ne saurait être une généralité, chaque organisme réagissant différemment.

Infos :
La codéine et le tramadoll ont beaucoup de points communs : ce sont des opioïdes utilisés comme analgésiques de niveau II (ce sont des agonistes des récepteurs morphiniques), ils sont assez facile d'accès, et ils peuvent induire des addictions sévères.
A plusieurs, il est quand même plus facile de souffler sur les nuages qui obscurcissent notre ciel... (Pipelette)

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5084
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Les addictions liées aux traitements des douleurs

Message par Nicole M-F » dim. 10 sept. 2017 18:48

Bonjour Pipelette,

J'ai effectivement modéré quelque peu la partie Infos de ton post... au nom de notre politique de prudence dans les informations données;)
Comme tu le sais sans doute, l'accès aux médicaments contenant de la codéine est désormais restreint, à savoir ceux qui étaient en vente libre, ne le sont plus depuis quelques semaines.

Je serais un peu nuancée sur la relation de cause à effets entre les médicaments que tu cites, leur sevrage et un état dépressif nécessitant des anti-dépresseurs...car en principe avant qu'on ne traite par anti-dépresseurs il faut que la dépression sot vraiment avérée...Cela demande du temps d'évaluation...
Mais tu nous a relaté ton ressenti, et je le reçois comme tel.

Bises à toi.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
Pipelette42
Messages : 348
Enregistré le : jeu. 7 juil. 2016 09:19

Re: Les addictions liées aux traitements des douleurs

Message par Pipelette42 » dim. 10 sept. 2017 19:00

Merci pour la modération sans faille Nicole.
Justement, la prescription m'a été faite sans évaluation particulière, j'ai simplement fait par de mes ressentis à mon médecin traitant.
Dans le lien que je t'ai donné, il est précisé qu'effectivement la codéine ne peut plus être obtenue sans ordonnance depuis juillet 2017.
Bonne soirée.
Véro
A plusieurs, il est quand même plus facile de souffler sur les nuages qui obscurcissent notre ciel... (Pipelette)

Répondre