Je me pose une question

Partagez ici ce qui peut-être ne trouve pas sa place dans un autre forum.

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
mona
Messages : 455
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Je me pose une question

Message par mona » dim. 29 janv. 2017 05:57

Je ne sais pas pourquoi ça ne m'est pas venu à l'esprit plus tôt mais je me pose une petite question , je ne sais pas si il y a une réponse .......mais bon .
J'ai eu ma première grosse poussée de sclérose en plaques en 1982 et immédiatement (c'était le traitement classique à l'époque) j'ai été mise sous endoxan (par voie orale) , j'ai plus tard eu une autre chimio expérimentale........donc.......ménopause très jeune......
Comment est ce possible que tant d'années après je fasse un cancer du sein hormono dépendant à 100% ?
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5046
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Je me pose une question

Message par Nicole M-F » dim. 29 janv. 2017 19:32

Bonsoir Mona...ta question est très intéressante. Un endocrinologue aurait certainement une explication moins approximative que la mienne mais je vais essayer de partager avec toi ce que je crois avoir compris.
En premier lieu, une majorité de femmes ont des cancers hormonodépenadants, 80% je crois, et pour beaucoup la ménopause a précédé le cancer du sein? parfois de nombreuses années. Une de mes amies de 85 ans a été diagnostiquée avec un cancer du sein hormonodépendant qui n'a pas été opéré, il y a un an et demi? et est traitée à l'Aromasine depuis. Le nodule très petit au diagnostic diminue régulièrement.
Ensute, mon onco m'avait expliqué qu'il était important de garder un poids raisonnable afin de garder une masse grasse stable et relativement basse, car notre corps peut par l'intermédiaire des surrénales fabriquer des hormones féminines à partir de la graisse, abdominale entre autres, de notre corps. D'où la place des anti-aromatases qui empêchent que les hormones produites ne se lient à d'éventuelles cellules cancéreuses dormantes.

N'hésite pas à partager avec nous ce que tu apprendras sans doute de ton oncologue ou d eta gynéco si tu les interroges à ce sujet.

Bien amicalement à toi.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
mona
Messages : 455
Enregistré le : ven. 23 janv. 2015 08:40

Re: Je me pose une question

Message par mona » lun. 30 janv. 2017 06:31

merci Nicole .
Je poserai la question car ça n'avance peut être pas à grand chose mais j'aime bien comprendre!!
Nos actes s'attachent à nous comme sa lueur au phosphore , ils nous consument il est vrai ....mais ils font notre splendeur (Gide)

Répondre