La fameuse présentation de l'ASCO 2018 ..Moins de chimios.

Prothèses mammaires, prothèses capillaires, soutiens-gorges adaptés, etc...

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5124
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

La fameuse présentation de l'ASCO 2018 ..Moins de chimios.

Message par Nicole M-F » mer. 13 juin 2018 20:01

Bonjour les amies,
Vous avez dû, ces derniers jours, entendre, lire ou voir des reportages et des articles sur cette "avancée" dans le la prise en charge des cancers hormonodépendants, de moins de deux cms et HER2 négatifs.
Pour celles qui auraient zappé, un lien:
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... -patientes

Bonne lecture:)
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
JOSY28
Messages : 160
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 23:22

Re: La fameuse présentation de l'ASCO 2018 ..Moins de chimios.

Message par JOSY28 » jeu. 14 juin 2018 20:39

Merci pour l'info

Mimi37
Messages : 55
Enregistré le : sam. 3 mars 2018 11:15

Re: La fameuse présentation de l'ASCO 2018 ..Moins de chimios.

Message par Mimi37 » ven. 15 juin 2018 08:46

Oui j’ai lu un article sur cette formidable avancée !!! Je ne sais plus si c’était celui là, mais j’av crû comprendre que c’était spécifique aux métastases osseuses.........je vais rechercher, c’était aussi des chercheurs au Canada !!

Arianelle
Messages : 553
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 18:08

Re: La fameuse présentation de l'ASCO 2018 ..Moins de chimios.

Message par Arianelle » dim. 17 juin 2018 21:04

Merci Nicole

J’avais un terrain tel qu’il est visé par cette étude : tumeurs inférieures à 2cm, hormonodépendante, pas de surexpression HER2, pas de métastases et j’ai pu bénéficier du test Oncotype Dx il y a 3 ans. J’étais en plein dans le groupe 11 à 25 et l’oncologue (après RCP) m’a proposé de zapper la case chimio, ce que j’ai accepté de bonne grâce 😊.

En contrepartie, l’oncologue m’avait indiqué qu’une surveillance renforcée pendant 5 ans était nécessaire. Ce qui a tendance à démontrer qu’il n’était pas encore 100% serein sur ce nouveau protocole.

A l’époque, ce test n’était proposé que dans quelques services expérimentaux en raison de son coût élevé et du fait qu’il n’était réalisé que par un laboratoire américain. Le test n’était pas remboursé par la SS. Je ne sais pas s’il est plus largement diffusé depuis 3 ans mais il est sur qu’il y a des enjeux économiques forts à ce sujet.

Douce nuit
Aie confiance !

Répondre