C'était hier, l'affreux s'en est allé...

Partagez ici votre vécu, vos attentes, vos états d'âme, vos espoirs et déceptions...

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Pipelette42
Messages : 348
Enregistré le : jeu. 7 juil. 2016 09:19

C'était hier, l'affreux s'en est allé...

Message par Pipelette42 » jeu. 14 juil. 2016 17:26

Mercredi 13 juillet à 7 heures tapantes nous étions au bureau des admissions... paperasses, paperasses. On apprend les dépassements d'honoraires, la mutuelle qui ne prend pas en charge... bref, il y a pire... Michel est là, il me tient la main, du coup... du mal à signer les "décharges"... :-)
Installation dans ma chambrette 4 étoiles, bonjour la déco.
Le personnel au top, bienveillant... dans le vrai prendre soin.
J'avais RDV en médecine nucléaire à 8h30 on m'y emmène à 10 heures quand Michel doit partir :-(, j'apprends que je ne serai descendue au bloc qu'à 11h45...
J'encaisse... je ne peux pas leur en vouloir de plus j'ai eu droit à un gros délire avec le brancardier et le fauteuil roulant. Un gars au top, un grain déganté, tout ce qu'il me fallait. Schumi dans les couloirs et tout ça sans casque ;-)
Bon examen fait, haï la vache je douille ! L'infirmière qui se confond en excuses, "mais c'est pas ta faute ma poule, il faut bien le situer ce ganglion sentinelle... "
10h45 retour à ma suite... changement de chauffeur, nouveau délire, ils sont surement sélectionnés sur ces critères, bon là il voulait me faire peur dans les couloirs en travaux... ils sont revenus me voir pour m'avouer que ça les changeaient des aigris par la maladie (ce n'était pas un jugement de leur pars j'en suis sure). S'ils savaient... ma façade à bien tenu, du béton !
J'arrive à dormir... 11H, installation de la perf, antibios et hydratation...
12h... 12h15... 12h30... 12h45... ha ba, ils m'ont oubliée... 13h...
13h15 : enfin !!! Nouveau chauffeur... nouvelle destination... elle fanfaronne plus la Véro...Arrivée au bloc, on me fait répéter tous ce que je sais de l'intervention a venir... la trouille, j'avais l'impression qu'ils ne savaient pas ! L'infirmière a rit quand je lui est demandé si elle voulait pas que je fasse la chirurgie à leur place... Elle m'a expliqué que c'était le "protocole" pour s'assurer que j'avais bien tout compris et me donner les complément d'info que j'aurai zappé... Mais "putain" (pardon maman) quelle trouille !
L'opé se passe comme prévu, dehors l'affreux, tiens prends ça !!! Pose de la chambre implantable et prélèvement de 2 ganglions sentinelles pour analyse immédiate.
En salle de réveil, on me caresse la joue... "Madame, vous êtes en salle de réveil... tout c'est bien passé..." Elle compose le numéro et me passe l'homme de ma vie... je pleure... je pleure..... plus besoin de façade ??? Je suis là réveillée, il va pouvoir rassurer ma tribu et revenir me tenir la main... il ne la lâche jamais ma main, il me l'a promis il y a 5 ans...
Retour dans ma suite... 16h30... Soif, faim... "et la forêt et toute gelée"... heu pardon je m'égare, hé La Fontaine, la paix avec ta cigale !
Désolée mes fils, ma tite maman et ceux que j'ai cru appeler ;-)
Même avec 3 grammes je dois être plus cohérente...
Alors pourquoi ce pavé ? Et bien figurez vous que l'affreux est mort !!! Il n'y a pas de cellules cancéreuses dans mes ganglions et RAS à la scintigraphie osseuse !!! Ah si, un peu d’arthrose dans les cervicales...
Je subirai quand même la chimio et les rayons car les cellules étaient résistantes aux hormones, ça sera dur, mais il n'est PLUS là ! Rendez-vous dans 10 jours, les 12 pontes en cancérologie se réunissent et ils me donneront le protocole final, il me restera à mettre "la tête dans le guidon" et avancer.
L'infirmière est passée ce matin, j'ai pu voir les trois "coutures" un petit surjet. Il parait que c'est "très joli" aux dires de l'infirmière... Perso, je n'aurai pas dit ça... quelques hématomes m’empêche de voir cet aspect des choses.
Maman est venue me voir, j'ai tout fait pour donner le change mais c'est épuisant. J'espère avoir réussi à la rassurer un peu...
Je vais pouvoir me reposer, il faudrait que j'arrête de gigoter car la cicatrice du prélèvement des ganglion saigne un peu. J'ai appelé le numéro d'urgence il m'ont répondu de voir ça avec l'infirmière demain matin que c'était normal. Du coup je reste tranquille mais ce n'est pas dans mes habitudes... Monsieur veille au grain et me gronde, c'est pas mal non plus de ce faire dorloter.
Niveau douleurs, ça va, inconfortable mais gérables.
Samedi rendez vous pour essayage des prothèses capillaires. Il y a des mots que je n'arrive pas encore à prononcer, perruque en fait partie...
Merci de m'avoir lue et merci d'être là.
A plusieurs, il est quand même plus facile de souffler sur les nuages qui obscurcissent notre ciel... (Pipelette)

Avatar du membre
Elo
Messages : 84
Enregistré le : dim. 20 mars 2016 21:51

Re: C'était hier, l'affreux s'en est allé...

Message par Elo » jeu. 14 juil. 2016 17:49

Magnifique Véronique!! Et oui, tu vas pouvoir bientôt danser sur sa tombe à cet affreux (dès que tu iras mieux). C'est le premier soulagement l'opération. Une étape importante!
La route est encore longue mais tout comme ce bon début, ce sera pas toujours facile mais tu y arriveras toujours. Maintenant il faut te remettre de tes émotions et aussi physiquement. Profite de toute l'aide que l'on pourra t'offrir, garde le sourire quand il faut mais ne t'épuise pas à donner le change quand tu ne le sens pas. Nous ne sommes pas des super woman, juste des nanas comme les autres (parfois fortes et parfois tremblantes)...
Bon repos à toi et bonne suite!

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5043
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: C'était hier, l'affreux s'en est allé...

Message par Nicole M-F » ven. 15 juil. 2016 10:54

Pipelette en voilà un bon récit de tes aventures!;)

Une fois les résultats définitifs d'anapathologie obtenus ton protocole de traitement sera élaboré en RCP et mis en oeuvre.
En attendant repos, sans en faire trop, mais en gardant la main sur ta vie quotidienne.
A mon avis rester soi, aussi active que possible et fidèle à ce que l'on est "d'habitude", permet de mettre tout cet épisode de notre vie à sa place...un gros incident de parcours certes, mais qui ne peut ni ne doit devenir toute notre vie...
Bises à toi.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Répondre