Mais où est passée Steph ,,?

Partagez ici votre vécu, vos attentes, vos états d'âme, vos espoirs et déceptions...

Modérateur : Nicole M-F

Répondre
Avatar du membre
Micheline1947
Messages : 281
Enregistré le : dim. 13 sept. 2015 07:47

Mais où est passée Steph ,,?

Message par Micheline1947 » mar. 5 avr. 2016 13:51

Steph, que deviens-tu, tu nous manques......bisous.....Micheline.

Avatar du membre
Nicole M-F
Modérateur
Messages : 5129
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2007 20:01

Re: Mais où est passée Steph ,,?

Message par Nicole M-F » mar. 5 avr. 2016 16:12

Coucou Micheline!
Steph est passée ce jour sur le phare:

http://www.espoir-vie-cancerdusein.fr/f ... f=8&t=5875

Bises.
Nicole M-F

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences.(Fr. Dolto)"

Avatar du membre
C-moi-Steph
Messages : 169
Enregistré le : sam. 3 oct. 2015 12:29

Re: Mais où est passée Steph ,,?

Message par C-moi-Steph » mer. 6 avr. 2016 11:37

:-)

Coucou !
Je suis là, je suis là ! C'est gentil ton post Micheline !

Il est vrai que je ne fais plus que passer sur le forum. Je suis très prise, le temps passe à une vitesse de dingue !
Beaucoup de travail (heureusement que je n'ai jamais eu besoin de m'arrêter, la reprise aurait été terrible !), mon fils de 4 ans, tout le reste... Mais je lis régulièrement vos posts.
Je suis vos parcours. Je me retourne et quand je vois derrière je me dis "que de chemin parcouru pour nous".
Je fais connaissance avec les nouvelles amies. Je regarde devant moi et je vois la vie. Et pour vous les nouvelles justement, croyez moi, le combat en vaut la peine et les 6 mois à venir pour vous vont passer très vite. Faites nous confiance, à nous qui arrivons au bout (à peine essoufflées et surtout victorieuses), la force est là, en chacune de nous. Ce qui parait insurmontable se traverse malgré tout et fait de nous, à n'en point douter pour chacune, quelqu'un de plus fort !

Pour en revenir à moi, Micheline, je vais bien ! Comme je le disais, je n'ai jamais arrêté le travail. 3 semaines seulement pour la mastectomie mais il était temps que je reprenne.
Je n'ai pas de douleur, je me sens bien dans mon corps sain. Dernière ligne droite, la RT, mais je vois ça comme une cerise sur un gâteau. Je n'aurai pas de traitement hormonal puisque mon affreux n'était pas hormono dépendant. Résultat du test onco-génétique d'ici un an. Juste avant la reconstruction.
Je ne suis pas fatiguée, je me trouve une pêche et une envie de vivre pleinement. J'étais déjà quelqu'un de vif mais là j'ai envie d'être un tourbillon, je veux profiter de tout, ne rien regretter.
Je n'ai plus envie de me prendre la tête. J'ai envie de donner du temps et de l'amour. De dire ce qu'il faut dire quand je sens qu'il faut le dire. Je suis légère. Je suis moi comme avant mais en mieux finalement. Vivante surtout. Et j'ai bien pris conscience que la vie c'est important et que ce qu'on vit ça a un sens.

Un gros bisous à toi Micheline.
Et repose toi un peu !!! oui, j'ai lu par ailleurs que tu ne te ménage guère ;-)

De gros bisous à toutes et merci pour tout.

Avatar du membre
Micheline1947
Messages : 281
Enregistré le : dim. 13 sept. 2015 07:47

Re: Mais où est passée Steph ,,?

Message par Micheline1947 » mer. 6 avr. 2016 14:33

Ah, merci Nicole!! Et surtout merci à toi Steph, d'avoir écrit une réponse aussi rapide. Tu es vraiment très courageuse de travailler à l'extérieur, de t'occuper de ton enfant de quatre ans , tu fais vraiment preuve de dynamisme, un peu hors du commun, bravo à toi, continue comme cela, tu es formidable. Je suis contente pour toi que ton opération se soit bien passée, tu vois ce n'est pas si terrible, et on vit très bien avec un sein en moins. Par contre pour ce qui est de la radiothérapie, moi j'ai trouvé que cela fatigue, surtout au bout de la première semaine, mais bon, cela dépend sans doute de chaque personne .
Je te souhaite une bonne continuation, donne nous des nouvelles de temps en temps, c'est bon pour le moral. Gros bisous à toi, Micheline.

Répondre